comma


comma

comma [ kɔ(m)ma ] n. m.
• 1552; mot lat., gr. komma « membre de phrase », de koptein « couper »
Mus. Intervalle musical, non appréciable pour l'oreille, qui sépare deux notes enharmoniques (do dièse et ré bémol, mi dièse et fa). ⊗ HOM. Coma.

comma nom masculin (latin comma, -atis, du grec komma, membre de phrase) Micro-intervalle représentant la neuvième partie du ton. ● comma (homonymes) nom masculin (latin comma, -atis, du grec komma, membre de phrase) coma nom féminin coma nom masculin

comma
n. m. MUS La plus petite division du ton perceptible à l'oreille. Le ton se divise en neuf commas.

⇒COMMA, subst. masc.
A.— Vx. Pause, repos dans une phrase. Quelques mots simples, déclamés en cadences (...), et entrecoupés de longs commas (...) ouvertures de silence (G. D'ESPARBÈS, Le Briseur de fers, 1908, p. 215).
Rem. VOYENNE 1967 indique que comma, terme angl., désigne la virgule dans les relations télégraphiques internationales.
B.— MUS. Intervalle musical inférieur au demi-ton, à la limite de la perception par l'ouïe, séparant deux notes enharmoniques telles que do dièse et bémol. Les musiciens disent que le comma est la neuvième partie du ton (A. LAVIGNAC, La Musique et les musiciens, 1895, p. 61). Le comma, qui différencie la note bémolisée de sa synonyme diézée (...) est affaire de déplacement léger du doigt (J. LALLEMENT, La Dynamique des instruments à archet, 1925, p. 41).
[P. réf. au comma musical en tant que quantité négligeable] :
... le bleu du ciel pour lui, [le converti] n'a pas vieilli, ne s'est pas dégradé d'un comma,
A. ARNOUX, Rhône, mon fleuve, 1944, p. 429.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1762-1932. Homon. coma. Étymol. et Hist. 1. 1550 coma « signe de ponctuation » (MEIGRET, Gramm. franç., 193 ds HUG.); 2. 1552 comma terme de mus. (PONTUS DE TYARD, Solitaire second. ds les Discours philosophiques, 59b, édit. de 1587, ibid.). Empr. au lat. comma, -atis (gr. « membre de phrase ») « membre de phrase, période » en lat. class.; signe de ponctuation » et terme de mus. en b. latin. Fréq. abs. littér. :1.

comma [kɔma] n. m.
ÉTYM. 1552; lat. comma, grec komma « membre de phrase », de koptein « couper ».
1 Mus. Intervalle musical, non appréciable pour l'oreille, qui sépare deux notes enharmoniques (do dièse et ré bémol, mi dièse et fa…).
0 Les musiciens entendent par comma la huitième ou la neuvième partie du ton, la moitié de ce qu'ils appellent un quart de ton (…) pour des oreilles comme les nôtres un si petit intervalle n'est appréciable que par le calcul.
Rousseau, Dict. de musique, Comma.
2 Rare. Signe graphique et typographique appelé couramment « deux points » ( :). Deux-points.
3 Vx. Pause, arrêt (dans une phrase).
HOM. 1. et 2. Coma.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • comma — comma …   Dictionnaire des rimes

  • comma — There is much variation in the use of the comma in print and in everyday writing. Essentially, its role is to give detail to the structure of sentences, especially longer ones, and to make their meaning clear by marking off words that either do… …   Modern English usage

  • Comma — Com ma, n. [L. comma part of a sentence, comma, Gr. ? clause, fr. ? to cut off. Cf. {Capon}.] 1. A character or point [,] marking the smallest divisions of a sentence, written or printed. [1913 Webster] 2. (Mus.) A small interval (the difference… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Comma — Beschreibung Literatur Zeitschrift Sprache deutsch Erstausgabe April 2002 Einstellung Jan …   Deutsch Wikipedia

  • comma — COMMA. s. m. Terme de Musique. Différence du ton majeur au ton mineur.Comma, en terme d Imprimerie, signifie aussi Une espèce de ponctuation qui se marque avec deux points l un sur l autre …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • comma — / kɔm:a/ s.m. [dal lat. comma ătis, gr. kómma, propr. pezzetto, frammento ] (pl. i ). (giur.) [ognuno degli accapo di un articolo di legge] ▶◀ alinea, capoverso, paragrafo …   Enciclopedia Italiana

  • comma — 1520s as a Latin word, nativized by 1590s, from L. comma short phrase, from Gk. komma clause in a sentence, lit. piece which is cut off, from koptein to cut off, from PIE root *kop to beat, strike (see HATCHET (Cf. hatchet)). Like COLON (Cf.… …   Etymology dictionary

  • comma — ► NOUN 1) a punctuation mark (,) indicating a pause between parts of a sentence or separating items in a list. 2) a butterfly with orange and brown wings and a white comma shaped mark on the underside of the hindwing. ORIGIN Greek komma piece cut …   English terms dictionary

  • comma — [käm′ə] n. [L < Gr komma, clause in a sentence, that which is cut off < koptein, to cut off < IE base * (s)kep , to cut, split > CAPON, SHAFT] 1. a mark of punctuation (,) used to indicate a slight separation of sentence elements, as… …   English World dictionary

  • Comma — For other uses, see Comma (disambiguation). , Comma Punctuation apostrophe …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.